• Over the galaxy [Chroniques musicales/ 1]

    Cosmos, Yuji Ohno [1981]

     

    Soyons honnêtes. Si j'ai annoncé un retour sur ce blog, c'est d'abord, et avant tout, parce que j'avais envie de vous parler de musique. De jazz fusion des années 1980 avec des intertextes SF, plus précisément. Ça se complique. Mais rassurez-vous - j'ai des tas d'albums à vous conseiller, et tout cela est formidable, vous verrez.

    Commençons avec un album absolument incontournable - autant pour moi que pour le jazz fusion en général, je dirais - et tout à fait accordé au thème de ce blog. Ne vous fiez pas à la bio très laconique de Yuji Ohno sur Wikipédia français, cet homme a une carrière extraordinaire et est sans conteste un génie musical. Compositeur de la grande majorité de la licence Lupin III, il a produit pour celle-ci un jazz enjoué et pop, appuyé par un grand orchestre (You & Explosion Band) à la musicalité certaine. On citera Lupin III Part IV : More Italiano, Cafe relaxing Lupin ou encore Lupin the Third 「JAZZ」 Christmas, pour avoir une idée du nombre de compilations plus ou moins liées à Lupin qui ont simplement pour but le plaisir de la musique. Enfin, rappelons-nous de Lupin III : Le Château de Cagliostro ; composé de son génie habituel, la mélancolie Miyazakienne en plus (> Lone Wolf <).

    Cosmos est le premier album original de Yuji Ohno que j'ai découvert. Comme son nom, et sa jolie jaquette ornementée de Jupiter nous l'indiquent, il propose un voyage à travers la galaxie, avec la douceur que le jazz fusion peut produire (> Crystal Lullaby <). Si je m'y connaissais en musicologie, j'évoquerais un peu les instruments utilisés, mais la vérité c'est que je ne sais pas, ou du moins j'ai du mal à en parler (ça va changer avant la fin de cette rubrique, promis -). Toujours est-il que Yuji nous transporte dans l'espace avec toute la chaleur de la musique orchestrale. C'est tout le contraire d'un artiste du type Jean-Michel Jarre, qui mise sur les sons électroniques pour nous sortir de tout ce qu'on a l'habitude d'entendre "sur Terre". L'électronique, c'est la musique de l'espace. C'est acté depuis les années 70.

    Et pourtant. Avec Captain Future, en 1979, Yuji Ohno avait déjà brisé les codes. Captain Future - dont je parlerais sûrement dans un autre article de cette rubrique, c'est un très bel album -, c'est le jazz de l'espace. Yoko Kanno le fera aussi, bien plus tard avec Cowboy Bebop, qui utilise non seulement le jazz, mais aussi le rock et le hip-hop. Bref, la SF est riche d'un nombre fou d'intersections musicales, qui prennent un sens différent quand on les mélange. 

    Cosmos, c'est ça. Du jazz fusion, entre airs cristallins et air pop accompagnés de chœurs enjouées (> Saturn Pierrot in the Heaven <). Mais c'est aussi - et vous vous en êtes sûrement déjà rendus compte si vous avez écouté le titre que j'ai partagé en vidéo miniature, et qui donne son titre à l'article - des synthétiseurs !

    "Over the Galaxy" utilise les mêmes sons que Jean-Michel Jarre (qu'on entend, par exemple, dans Oxygène et Equinoxe). Le début du morceau ressemble tellement à du Jarre que j'ai d'abord cru que c'était un hommage. Les dates concordent, pourtant je ne suis pas si sûre qu'on puisse toujours, et sans conteste, conclure à une influence de l'Occident sur l'Orient.

    Yuji Ohno produit une musique planante, riche et orchestrale, une musique qui n'hésite pas à mêler son jazz à la profondeur du synthétiseur. Une musique qui m'émeut tant elle est belle et qui reste un de mes albums préférés, plus d'un an après l'avoir découvert et déjà écouté en boucle. Surtout, il m'a ouvert à un univers musical formidable. -Stay tuned !

     

    Isis, qui a perdu deux heures de travail effectif pour écrire cet article et le précédent

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 22 Avril à 08:28

    Cosmos qui, il me semble, est chanté par les membres de la chorale dans Shounen Note :00 super article! (ça me donne vraiment envie d'aller y écouter eheh)

      • Vendredi 22 Avril à 10:02

        C'est pas le même Cosmos x) J'aimerais bien connaître celui de Shounen Note, d'ailleurs !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :